Notaires et Caisse des dépôts : deux lignes de défense contre le blanchiment de capitaux

La lutte contre l’utilisation frauduleuse du système financier aux fins de blanchiment des capitaux s’organise au niveau mondial. A l’échelle nationale, les notaires et la Caisse des dépôts assurent une ligne de défense commune. A cette fin, ils disposent de moyens pour dénoncer les opérations ayant pour objet la dissimulation de capitaux dont l’origine est illicite. Marianne Paris, directrice du Département conformité de la Caisse des dépôts, rappelle les secteurs les plus exposés et la liste des différents critères d’alerte destinés à attirer l’attention du notaire dont la responsabilité peut être engagée à défaut d’avoir effectué une déclaration de soupçon lorsqu’elle semblait s’imposer.